Le Comité d’entreprise peut se prévaloir d’une irrégularité commise lors de la consultation du CHSCT

Lorsqu’il est consulté sur les problèmes généraux intéressant les conditions de travail, le comité d’entreprise doit-il disposer de l’avis du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail pour rendre le sien ? Le comité d’entreprise est-il recevable à invoquer, dans le cadre de sa propre consultation, l’irrégularité de la procédure de consultation préalable du CHSCT?